Jean Baronnat " Le Respect du Vin "

Pour la défense des vins français

Requiem pour les vins de France.

petrus De plus en plus souvent, j’entend dire que les vins chiliens sont remarquables, les vins australiens sont à découvrir ou encore des éloges sur les vins sud-africains. Comme la plupart des passionnés de vin, j’ai dégusté des vins dits du « nouveau monde »; j’ai bien sûr apprécié quelques cuvées mais j’ai aussi fait de mauvaises rencontres assez régulièrement. Je souhaite vivement que tous les spécialistes du vin français disent haut et fort qu’il existe des vins issus du nouveau monde de piètre qualité  afin que cesse un certain snobisme qui laisse croire que tous ces vins sont de bonne qualité. Bien sûr cela ne sera pas suffisant pour solutionner la crise qui touche le monde viticole en ce moment mais il me semble que c’est le moment d’afficher une solidarité sans faille entre tous  les spécialistes du vin en France – cavistes, restaurateurs, négociants, vignerons, sommeliers, oenologues…-  car il ne faut pas oublier que nous sommes tous concernés. Il ne s’agit pas de stigmatiser les vins du nouveau monde mais tout simplement de rétablir la vérité : ces vins ne sont pas toujours d’une qualité remarquable, il existe aussi de vins de qualité médiocre dans ces pays. De plus, si vous avez l’occasion de goûter des vins en provenance du nouveau monde, il ne faut jamais oublier que les règles de production sont loin d’être identiques avec les nôtres. Quelques exemples : – l ’irrigation est interdite en France alors qu’elle est possible là-bas, – les rendements à l’hectare sont encadrés en France alors qu’ils sont libres ailleurs, – la législation française interdit l’ajout de substance aromatique : peu ou pas d’interdiction pour les pays concernés. Enfin la dégustation de nombreux vins français comporte une part de rêve, d’imaginaire voire de souvenir.  En débouchant un grand vin de bourgogne, de bordeaux ou de la vallée du Rhône que l’on a attendu durant de longues années, c’est un événement gravé dans nos mémoires. Mais ce n’est pas limité aux seuls grands vins, beaucoup se souviennent d’avoir vu leur père, leur grand-père ouvrir une bonne bouteille à l’occasion d’un repas de famille :  ce n’était pas forcément un vin cher mais certainement un merveilleux souvenir.  J’ai rencontré dans de nombreux pays – mais aussi bien entendu en France – des personnes que  la France et le vin français faisaient rêver en évoquant des noms comme Musigny, Chambertin, Châteauneuf du Pape, Mouton Rotschild, Latour, Margaux, Pommard…. Je ne suis pas persuadé que ces mêmes personnes soient émerveillées par des noms de vins prestigieux comme Almaviva, Ridge Montebello, Penfolds Bin 707..nonobstant la qualité intrinsèque de ces vins.

 

Jean-Jacques Baronnat   carte_romanee_chambolle

1 – La tâche
2 – La Romanée
3 – La Romanée Conti
4 – Romanée Saint Vivant
5 – Richebourg
6 – Echezeaux et Grands Echezeaux
7 – Clos de Vougeot
8 – Musigny
9 – Bonnes Mares